30 août 2019
Jasmien

5 questions à…| Lieutenant Guillaume

Il y a bientôt 3 ans, Olivier Guillaume, entrepreneur dans l’âme, crée sur base de son expérience un cabinet pluridisciplinaire axé spécifiquement sur le conseil aux entrepreneurs. Depuis le cabinet ne cesse de se développer. En répondant à nos 5 questions, Olivier nous partage la vision innovante qu’il à du rôle du comptable, qui forme le pilier de la mission de Lieutenant Guillaume.

Comment avez-vous commencé LG?

A l’Université Saint Louis, j’ai eu la chance d’organiser le séjour au ski des étudiants.

Ensuite, avec des amis, nous lancions un premier voyage pour 50 personnes, comprenions les grandes lignes de l’activité et étions prêts à devenir un « Thomas Cook pour étudiants ».

Deux petites années après, nous reprenions notre concurrent et ce fut l’accélération. Notre chiffre d’affaire allait doubler et paradoxalement, nous allions faire de moins en moins de tourisme et de plus en plus d’e-commerce.

Nous avons fini par nous faire remarquer par un challenger hollandais et lui avons vendu notre start up en 2008. Grâce à leur technologie et à leur budget financier énorme, quelques années plus tard, en 2014, nous frôlions les 50.000 vacanciers pour un C.A. annuel de 25.000.000 €.

En 2012, après une crise d’épilepsie, on me diagnostique une tumeur au cerveau. Je comprends à ce moment-là que je souhaite redevenir entrepreneur et ne travailler qu’avec des entrepreneurs.  Le métier de comptable est une fabuleuse porte d’entrée.

En outre, il n’existait pas de cabinet digital et pluridisciplinaire pour les Tpe. Il ne me restait qu’à étudier la comptabilité, me faire agréer et constituer une équipe des plus brillantes.  Le cabinet est né le 15 décembre 2016.

Quel est la raison d’être de LG, votre WHY?

Créer de la valeur, c’est aider les gens.

 Les aider, c’est quelque fois leur rappeler de regarder la « big picture », de prendre de l’altitude par rapport aux e-mails quotidiens ou encore, de dézoomer par rapport à son dernier trimestre.

 En tant que comptable externe, c’est un de nos rôles. Nous devons décrire et expliquer la situation de manière panoramique.

Nous avons une petite histoire à ce sujet.  Un voyageur est sur la route et croise 3 personnes qui font le même job, au même endroit, en même temps.  Il pose la même question aux 3 travailleurs.  Le premier lui répond qu’il casse des cailloux.  Le second explique qu’il gagne de l’argent.  Le troisième raconte qu’il construit une cathédrale.

Nous sommes sincèrement intéressés par nos clients et nous voulons leur apporter une expérience sur mesure afin qu’ils se rappellent à tout moment qu’ils sont en train de construire leur propre cathédrale.

Il nous appartient, à nous, comptables de digitaliser l’économie et d’accompagner nos clients dans cette mutation technologique rapide.

 

Pourquoi avez-vous choisi Yuki?

On dit que « le led n’est pas l’amélioration continue de la bougie ».

Pour avoir une longueur d’avance sur un marché, il ne faut pas copier les pratiques habituelles.

Il faut en créer des nouvelles. Notre Cabinet est jeune.  La page était complètement blanche et nous nous forçons à ce que cette mentalité disruptive reste au cœur de notre culture.

Nous nourrissons de grands objectifs et avons de grands défis.  Notre équipe travaille dur et se tire d’elle-même vers le haut.  Nous devons collaborer avec des partenaires / fournisseurs qui ont également cet état d’esprit.  Cela crée un cercle vertueux.

L’un de nos challenges, à l’ère de l’hyperconnexion et de la consommation rapide, est de créer un lien durable avec nos clients. Ce lien est possible si vous travaillez en flux continu, sur la même plateforme et en temps réel. Yuki nous a permis de créer cette proximité instantanée.

Dans ce contexte, nous avons rencontré Charles de Yuki qui, par hasard, était dans le même auditoire de droit que moi à l’Université Saint Louis.

Vous avez récemment remporté le prix “Marketing Award”. Pourquoi miser vous autant sur le Marketing?

Le marketing est important parce que nous sommes passés d’une économie de services à une économie d’expériences.

Le service, ou plutôt sa perception, doit parler de lui-même. Comment pouvons-nous oser vendre le succès si nous n’y parvenons pas dans notre propre société ?

Nous vivons dans un monde où la « recommandation » est au centre du choix des clients.  Nous devons donner des outils à nos ambassadeurs afin qu’ils nous recommandent.

L’élément central de notre communication est de donner vie aux chiffres.  Nous voulons rappeler que ces derniers font partie de projets de vie, de rêves d’entrepreneurs.

Ce type de marketing est fondamental car il renforce notre efficacité interne et fait battre le cœur de notre Cabinet sur les réseaux sociaux.

Comment avez-vous stimulé la digitalisation chez vos clients?

Je me rappelle janvier 2002.  Un samedi matin, j’accompagnais mon grand-père acheter ses pages « saumon », le supplément économique du Figaro. 

Ce n’est pas un banquier qui a opéré la première transaction en euro ou l’explication de la conversion « 40,3399 », c’est un libraire, un acteur lambda de l’économie.

Dans un monde de « data », les professionnels du chiffre n’ont-ils pas une place centrale à prendre ?

Il nous appartient, à nous, comptables de digitaliser l’économie et d’accompagner dans cette mutation technologique rapide nos clients. 

En l’espace de seulement 6 mois, nous avons entièrement digitalisé nos clients.  Pour se faire, nous avions mis en place des réunions d’information, un calendrier, une transparence complète sur les outils disponibles tels que Yuki, des listes de réflexes numériques à acquérir et bien entendu, un accompagnement hebdomadaire durant la période de transition.

Aujourd’hui, nos clients bénéficient d’une comptabilité en temps réel et ils peuvent se concentrer sur leur exploitation avec une connaissance de leurs chiffres.  De notre côté, nous pouvons nous développer sur le conseil sur base d’une image financière à jour de nos clients.  En conclusion, le comptable classique est devenu le CFO personnel de ses clients.

All you need is Yuki

Passer à Yuki dès maintenant
© 2019 The Yuki Company