Quel comptable vous convient ?

Quel comptable vous convient ?

« Ellen, toi qui travaille dans le secteur, tu ne pourrais pas me conseiller un comptable ? »

Il ne se passe une semaine sans que des amis et des connaissances (et mêmes des connaissances d’amis) qui lancent leur activité me posent cette question. Il va de soi que je leur recommande un comptable qui travaille avec Yuki. Mais d’abord, évitons tout parti pris et commençons par les six éléments nécessaires au succès de la collaboration avec votre comptable.

La conformité avant tout : pas de négligences

C’est évidemment une évidence, mais le travail de votre comptable consiste avant tout à mettre de l’ordre dans vos comptes. Personne n’a envie qu’un contrôleur fiscal ne mette le doigt sur des négligences. Autrement dit, vous voulez avant tout un comptable dont vous êtes sûr et certain qu’il tienne correctement votre comptabilité. C’est la première étape logique. Ensuite seulement vient le véritable choix. Grâce aux solutions Cloud comme Yuki, beaucoup d’opérations sont automatisées. Il n’empêche, cela ne dispense pas le comptable d’exécuter lui-même une série d’actions visant à maintenir l’ordre dans vos comptes. Peu importe qu’il soit fort en connaissances ou en tactique. S’il se permet des négligences, ce n’est pas un bon comptable. Un point c’est tout.

Fini les boîtes à chaussures : direction le numérique à 100%

Je n’aime pas recommander un comptable qui ne travaille pas encore de manière numérique. Continuer d’investir dans un système où l’on travaille encore avec le papier est tout simplement un gaspillage invraisemblable d’argent et de temps. Ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dis : je connais des comptables absolument excellents et fiables qui ne sont pas encore passés à une plateforme numérique. Je ne vais pourtant pas les conseiller à des débutants parce que je sais que s’ils optent pour une comptabilité papier, ils rencontreront forcément des problèmes au bout d’un certain temps. De nos jours, les entreprises nouvelles sont de plus en plus « numériques à 100% », qu’il s’agisse de leur communication interne, de leurs relations clients ou de leurs commandes. Ne serait-il pas étrange que seule leur comptabilité soit encore manuelle ?

Un langage clair : dire les choses simplement

Les comptables ne sont plus des employés de bureau en col bleu qui encodent des chiffres du matin au soir. Ils sont aux côtés des entrepreneurs et parlent leur langue. Les indépendants qui se lancent sont d’autant plus mal servis s’ils se retrouvent face à un comptable qui ne dit pas les choses simplement. Tout d’abord leur comptable évite les complexités du jargon et parvient à transmettre sur un mode constructif les messages délicats et les mauvaises nouvelles. L’entrepreneur qui se lance n’est que trop souvent obligé d’avancer à tâtons et veut surtout des informations aussi claires que possibles. J’ai beau connaître de nombreux comptables excellents dans leur domaine, je ne les recommanderai pas à des indépendants débutants parce que je sais qu’ils ne communiquent pas bien. Les entrepreneurs débutants veulent un comptable qui parle un langage clair et qui ne communique pas à coup de « numéros de comptes ».

Tout est ici et le maintenant : votre comptabilité en temps réel

La comptabilité a énormément changé ces dix dernières années, surtout du point de vue de la disponibilité des données essentielles. Grâce aux applications Cloud, il est possible d’avoir une vue d’ensemble de votre activité en temps réel. Avant, il fallait apporter ses factures et ses tickets de caisse au bureau de votre comptable et attendre le temps de l’encodage pour avoir une idée de la situation. C’est identique chez le comptables qui travaillaient déjà avec des logiciels de comptabilité d’ancienne génération: la disponibilité des données cruciales n’existait qu’après le traitement des documents. Avec la comptabilité robotisée, vous et votre comptable avez une vision immédiate de la situation de votre entreprise. Un bon comptable vous conseille pendant que les choses bougent.

« Dis, j’ai regardé tes chiffres et… » : optez pour la proactivité

Diverses solutions comptables proposent un dashboard, un tableau de bord, qui permet d’avoir une vision sur votre activité en temps réel. Il en allait autrement par le passé. Il y a trente ans, on ne pouvait pas reprocher à son comptable de ne pas être proactif : il ne recevait les données que tardivement et devait les traiter manuellement. Désormais, la situation a changé. L’entrepreneur peut examiner son tableau de bord et faire des choix en conséquence : investir dans de nouvelles infrastructures, engager de nouveaux collaborateurs ou recourir immédiatement aux services d’une agence de recouvrement de créances. Vous avez souvent plusieurs options et vous voulez décider en connaissance de cause avant qu’il ne soit trop tard. C’est d’ailleurs la tâche de votre comptable de vous présenter ces options à temps. Un bon comptable vous appelle pour vous faire des propositions : « Dis, j’ai regardé tes chiffres et… ». Un moins bon comptable dira : « Ça, tu aurais dû le faire il y a six mois ».

La part de subjectivité : il faut que le courant passe avec votre comptable

Le rôle de votre comptable change à mesure que la comptabilité se robotise chaque jour un peu plus. Il devient de plus en plus un directeur financier externe qui prodigue des conseils plus approfondis et plus adéquats. Les affaires sur lesquelles il vous conseille sont donc de plus en plus confidentielles et ont un impact plus important sur la conduite de vos affaires. En d’autres termes, il faut que votre comptable vous connaisse, ainsi que votre secteur. Quant à vous, il faut également que vous lui fassiez confiance. Et cette confiance est partiellement subjective. Il faut que le courant passe parce que vous devez pouvoir lui dire vos attentes en toute transparence. Il faut aussi que la collaboration se déroule sans accrocs : si vous avez le sentiment que vous ne pouvez pas dire à votre comptable ce que vous voulez et ce qui doit être dit, c’est qu’il n’est peut-être pas le comptable qu’il vous faut.

Voulez-vous en savoir plus sur yuki ?

Camil Verheecke

Camil Verheecke

Marketing at Yuki
Camil Verheecke
Camil Verheecke

Latest posts by Camil Verheecke (see all)